Les déchets alimentaires

Depuis 20 ans, le ratio de production d’OMR par habitant (ordures ménagères résiduelles : sac et bac noir) ne cesse de diminuer sur GrandAngoulême et plus largement en Charente.

De plus en plus de particuliers présentent leur poubelle noire toutes les deux voire trois semaines. Cette situation découle d’une politique volontariste à l'échelle départementale : promotion du compostage individuel et collectif, sensibilisation aux comportements pauvres en déchets,...

Après concertation avec l’ensemble des communes de son territoire, GrandAngoulême a décidé de répondre à ce nouveau défi collectif que nous devons relevé : atteindre le seuil de 140 kg d’OMR / habitant / an soit une baisse de près de 50 kg / habitant / an.

A première vue, cet objectif peut sembler ambitieux mais celui-ci reste néanmoins réaliste car atteignable grâce à la contribution et le volontarisme de chacun d’entre nous.

" Remporter ce défi est enjeu remarquable pour notre Agglomération en matière de gestion et valorisation de nos déchets quel qu’ils soient ! Car chaque geste compte ! "

Actualités

Harmonisation des horaires des déchèteries

A compter du 7 novembre, GrandAngoulême harmonise les horaires de ses 7 déchèteries. Fini les horaires d’été, d’hiver… Les déchèteries seront ouvertes du lundi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h. Fermées les dimanche et jours fériés.

Les enjeux du tri des déchets alimentaires.

A compter du 1er janvier 2024, le tri à la source des déchets alimentaires devient obligatoire.  Cette obligation s'applique à tous : producteurs publics et privés,  détenteurs, les ménages, y compris aux collectivités territoriales dans le cadre du service public de gestion des déchets. En d’autres termes, les déchets alimentaires seront interdits dans les sacs ou bacs noirs.

Cette interdiction concerne depuis de nombreuses années les végétaux qui sont interdits dans les sacs et bacs noirs conformément au règlement de collecte en vigueur.

" Les personnes qui produisent ou détiennent des quantités importantes de déchets composés majoritairement de biodéchets sont tenues de mettre en place un tri à la source de ces biodéchets. "

Code de l’Environnement – Article L 541-21-1

Les dispositifs techniques

A compter du mois d'octobre 2022, ce sont près de 150 bornes à déchets alimentaires qui seront installées sur les 18 communes concernées par la première vague d'équipement. Près de 400 bornes supplémentaires seront installées sur le reste des communes de GrandAngoulême courant 2023.

Des distributions de bioseaux marrons et de badges d'accès à ces bornes seront distribuées dans les 18 communes concernées de la mi-septembre à mi-novembre. Les dates des distributions prévues en 2023 dans les autres communes n'ont pas encore été définies.

TRIER SES DÉCHETS ALIMENTAIRES "CRITIQUES" DANS LES BORNES ?

  • Barquettes de viande et/ou poisson périmé avec emballage plastique ou papier
  • Jambon
  • Carcasse de poulet
  • Conserve ou bocal périmés (sans contenant)
  • Coquilles d'œufs
  • Petits os (pas plus gros qu'une côte de bœuf)
  • Reste de coquillage cuisiné (avec l'intérieur du coquillage)
  • Laitages périmés avec emballage plastique ou papier (exemple : pack de pots de yaourt)

Un doute, une question ?

Où trouver une borne proche de mon domicile ?

LISTE DES BORNES A DECHETS ALIMENTAIRES / COMMUNE

Foire aux questions

Déchets alimentaires : le contexte

Autres contenus

Les déchèteries

Cet espace clos, aménagé et gardienné, est exclusivement réservé aux particuliers, producteurs initiaux de déchets résidant sur GrandAngoulême.  Il permet d'accueillir les déchets encombrants ou occasionnels qui ne peuvent être enlevés lors des tournées de collecte organisées par le service Déchets Ménagers. Chaque site est conçu pour que les particuliers effectuent eux-mêmes le tri et [...] Lire la suite »

Tous les emballages et papiers

Dans les sacs, bacs et colonnes enterrées jaunes, vous pouvez déposer tous les emballages recyclables (extensions des consignes de tri depuis mars 2016) et tous les papiers. Une fois collectés en régie par GrandAngoulême, les emballages et papiers sont acheminés à ATRION, le centre de tri départemental basé à Mornac (16). Le tri est affiné [...] Lire la suite »

Le verre d’emballage

Le verre, matériau composé de sable (silice), de calcaire et de carbonate de soude, est recyclable à 100 % et à l’infini. Une fois trié, vos emballages en verre doivent être déposés dans les points d’apports volontaires, conteneurs aériens ou colonnes enterrées situées à proximité de votre domicile ou bien en déchèterie. En 2020, ce [...] Lire la suite »

Le textile : vêtements et chaussures

Le gisement national des déchets textiles est estimé à 11 kg/habitant/an (source ADEME), déduction faite du gisement textile issu de l’ameublement (revêtements muraux). Le gisement potentiel est estimé à 1 538 tonnes/an sur notre territoire. Des efforts sont encore à fournir pour détourner une partie non négligeable et valorisable de ces déchets. " Car chaque [...] Lire la suite »

Atrion, le centre de tri départemental

Atrion, le centre de tri départemental de la Charente est un équipement de traitement des déchets recyclables, issu de l’Entente intercommunale entre le GrandAngoulême et Calitom, service public des déchets. Son but est de permettre notamment une autosuffisance de la Charente en terme de tri des déchets secs recyclables (emballages et papiers). Cette installation a [...] Lire la suite »